L’estime de soi

On l’oublie parfois, mais pour mieux aimer l’Autre il faut d’abord s’aimer soi-même. L’estime de soi passe par une réappropriation du corps. En tant que femme, il est important pour notre santé mentale et corporelle de prendre soin de nous et de nous détacher des images très normées qui nous entourent et nous dictent à quoi ressembler. Reprendre le contrôle sur son propre corps passe notamment par la déculpabilisation de ce qu’on est, apprendre à s’accepter et à s’aimer pour qui l’on est.

A écouter, un extrait de notre interview de Alicia à propos de l’amour de soi…




Et si on arrêtait de vouloir être parfait·e ?

Le perfectionnisme est difficilement compatible avec le bonheur et l’amour de soi. Pour éviter les frustrations et les sentiments négatifs, soyons indulgentes avec nous‑même et essayons de lâcher prise. Vouloir tout contrôler à chaque instant est extrêmement épuisant. Souvent, nous cherchons à être parfait·e pour nous sentir accepté·e·s par les autres. Nous pouvons être de terribles juges pour nous-même. Et si nous changions de système de pensées? Par exemple, au lieu de se dire « je suis trop grosse … » on pourrait se répéter « je ne corresponds pas aux standards esthétiques mais j’ai mes atouts et me sens bien… ». La pensée positive est extrêmement puissante. Soyons notre meilleure amie. Offrons nous de la bienveillance, des encouragements.


Prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi est super important pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête. Comment? En rêvassant, en faisant une ballade, en lisant un bon bouquin, en cuisinant, en écrivant, en méditant… Le corps nous envoie des signaux, c’est important de pouvoir les entendre. Besoin de se reposer, de manger des repas équilibrés, de sortir danser… Ecouter ses besoins est un travail de tous les jours.

A écouter, des extrait de notre interview de Alicia et Bouchra.







La comparaison, l’ennemi de l’amour de soi

Pour se sécuriser, on a souvent tendance à vouloir imiter les personnes que nous admirons. Cet effet ne cesse d’augmenter depuis la présence des réseaux sociaux. S’accepter prend du temps mais lorsque l’on y arrive, on se donne plus de valeur et on ne se dévalorise plus par rapport aux autres. Sur les réseaux, au lieu de se nourrir d’images de femmes faussement parfaites, il est préférable de s’inspirer d’images de femmes fières d’être qui elles sont, fières de leur corps, même si celui-ci ne rentre pas dans les standards de beauté.



A écouter, un extrait de notre interview de Khadija Ounchif à propos du rapport au corps en tant que femme…



Sources :

Jassad, Réappropriation des corps par des femmes – originaires – du monde arabe, un outil pédagogique d’AWSA-Be

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :